Menu

La cuisine anti-gaspi #2 - Pelures et épluchures

La cuisine anti-gaspi #2 - Pelures et épluchures


Dans notre société moderne occidentale, nous avons tendance par facilité ou par méconnaissance, à utiliser seulement une partie des légumes et des fruits... alors qu'ils sont entièrement comestibles pour la plupart, et utilisables pour de nombreux autres usages (cosmétique, entretien de la maison...) !

Peau, fanes, feuilles, tiges, graines, cosses, vert, pépins, autant de bonnes choses pouvant enrichir notre quotidien mais finissant le plus souvent au compost ou à la poubelle.

Alors fini le gaspillage et vive les économies !
Nous avons répertorié pour vous les utilisations possibles et futées des pelures de fruits et épluchures de légumes que vous pourrez utiliser tous les jours, au rythme des saisons.



Faites le plein de vitamines !

Saviez-vous que certaines peaux de fruits contiennent beaucoup plus de nutriments et de vitamines que leur chair ?
En effet, lorsque vous épluchez un fruit, vous perdez environ 25% de ses micronutriments, fibres et minéraux.
L'orange par exemple apporte 40 à 60 mg de calcium pour 100g et son écorce en contient 150 mg aux 100 g !

L'idéal est donc de manger la peau (à condition qu'elle soit bio ou bien lavée) ou au minimum éplucher le fruit à l'aide d'un économe afin d'enlever qu'une fine couche de ce dernier.

  • Parmi les fruits dont vous pouvez manger la peau se trouve la pomme, la poire, le raisin, le kiwi (eh oui, elle est même très riche en vitamines K et C), le melon, la pastèque...


A table !

  • Saupoudrez vos plats de zeste : on rape uniquement le zeste et pas la partie blanche (le zist). Faites le sécher pour le mettre sur vos salades et vinaigrettes.

  • Préparez de l'huile aromatisée : faites mijoter à feu doux pendant 15 min 4 à 6 pelures d'orange ou de citron avec 500 ml d'huile d'olive. Laissez refroidir puis transvasez dans une bouteille hermétique.

  • Préparez du vinaigre de cidre maison en disposant des pelures et trognons de pommes au fond d’un bocal. Submergez-les bien sous 500 ml d’eau et deux cuillères à soupe de sucre. Tout doit bien être mélangé et aucune pelure ne doit flotter en surface. Sinon, gare aux moisissures !
    Ensuite, posez un filtre à café sur le dessous et un couvercle.
    Laissez macérer une semaine en mélangeant une fois par jour. Le mélange est prêt à être filtré quand on voit des bulles en surface. Continuez ensuite à faire macérer le mélange dans le bocal avec un filtre à café sous le couvercle.
    En effet, c’est à cette étape que l’on va chercher à atteindre l’acidité désirée.
    Enfin, on transvase dans une bouteille stérilisée et on garde notre vinaigre jusqu’à un an au réfrigérateur !

  • Réalisez une gelée d'épluchures de pommes


Ce qu'il vous faut :

  •   Epluchures et trognons de 6 pommes bio préalablement lavées
  •   350 g de sucre à confitures (environ – à peser en fonction du volume de jus recueilli)
  •   Jus d’un citron

Préparation :

Couvrir d’eau les épluchures et trognons. Porter à ébullition et laisser frémir pendant 20 minutes
Égoutter les épluchures à travers un chinois ou une étamine et exprimer tout le jus.

Mesurer le jus. Ajouter 700 grammes de sucre par litre de jus obtenu. Dans mon cas, j’ai obtenu 50 cl de jus, j’ai donc utilisé 350 g de sucre. Mélanger le sucre à confiture et le liquide, ajouter le jus de citron. Vous pouvez utiliser du sucre normal, mais le résultat sera plus proche du miel que de la gelée.

Porter à ébullition en remuant pour bien dissoudre le sucre. Baisser ensuite le feu et laisser frémir. 

Laisser cuire pendant environ 20 minutes. Pendant que la gelée cuit, mettre une assiette au congélateur, ce qui permettra de tester si la gelée est bien prise en fin de cuisson. Faites stériliser les bocaux et les couvercles à l’eau bouillante ou au four après l’avoir soigneusement lavé.

A l’issue des 20 minutes, vérifier la consistance de la gelée en déposant une goutte sur l’assiette préalablement refroidie au congélateur.

Si la goutte se fige, arrêter la cuisson. Sinon la prolonger jusqu’à atteindre le point de gélification.Si vous avez un thermomètre à confiture, vous pouvez arrêter la cuisson quand la gelée atteint 105°C.

Remplir le pot stérilisé de gelée chaude à l’aide d’une louche et d’un entonnoir à confiture.

Boucher les pots avec leurs couvercle. Retourner les pots sur le couvercle pour stériliser l’air du bocal jusqu’à complet refroidissement ou au moins 15 minutes.

Le cas de la pomme

La peau de la pomme contient de la pectine.
Cette macromolécule est bien utile car utilisée en cuisine pour faire "prendre" les confitures.
Elle a également la particularité de gonfler dans l'estomac au contact de l'eau. La pectine devient ainsi un formidable coupe-faim naturel (à consommer évidemment dans le cadre d'un régime équilibré).
De plus, on a beau savoir que la peau est une partie très vitaminée de la pomme, on n’aime pas toujours ça… Cependant, vous pouvez le mixer avec votre smoothie !
Cela vous aidera à garder en garder tous les bienfaits. En plus, vous donnerez un délicieux goût fruité à votre breuvage !



Tisanes et eaux fruitées

Les peaux de fruits sont très utiles et surtout délicieuses pour les infusions et eaux fruitées !

Pour une tisane réconfortante façon tarte tatin, gardez les épluchures de trois pommes et les faites-les infuser dans de l’eau chaude avec un bâton de cannelle.
Ensuite, complétez le tout avec du sucre ou du miel si vous le souhaitez.
A noter que vous pouvez faire la même recette également avec de la poire.

L’écorce de citron est connue pour ses propriétés relaxantes : faites-la infuser comme une tisane pour retrouver le sommeil.

Les artichauts sont excellents pour détoxiquer un foie fatigué par les excès de la table. Gardez les feuilles, laissez-les sécher pour les utiliser ensuite en tisane : une infusion pendant 10 minutes, 3 tasses par jour avant chaque repas pendant maximum 15 jours et vous retrouverez une digestion facile sans maux de ventre, ni ballonnements.

Les queues de cerises sont indispensables en tisane pour lutter contre la rétention d’eau, car elles font dégonfler.
La tisane de queue de cerise est également une alliée lors d’un régime minceur, en synergie avec d’autres plantes désinfiltrantes comme la vigne rouge ou le thé vert, mais aussi en soutien lors d’infections urinaires car son effet diurétique aide le corps à éliminer.

Pour ce qui est des eaux fruités ou dites "détox", vous pouvez faire infuser la peau fruits et légumes BIO, comme le concombre par exemple, dans une carafe d'eau fraîche ou dans un infuseur. Ce légume est parfait pour les intestins paresseux : mixer sa peau avec de l’eau et du jus de citron : l’eau et les fibres vont avoir un effet positif sur les transits paresseux et redonner par la même occasion de l’éclat à votre teint !
Les associations de fruits sont les bienvenues, en particulier en été avec les fruits rouges, le melon, pastèque etc... En plus de donner un super goût à l'eau, ils la rendront beaucoup plus riche en vitamines !




Prenez soin de vous... au naturel

Que ce soit pour le corps ou les cheveux, les fruits et légumes ont tout pour nous séduire.

Eh oui, comme nous le disions plus haut, les épluchures et pelures sont très concentrées en nutriments, vitamines, mais également en anti-oxydants et hydratants.
Conserver certaines épluchures pour les transformer en soins, c’est un bon moyen de réaliser de vraies économies sur son budget cosmétique, tout en prenant soin de soi. Pas de risque de parabens cachés ou de vicieuses nanoparticules dans ces crèmes de jour !

Saviez-vous que les épluchures de courgette, antioxydantes et hydratantes, ont des effets antirides ? 
Mixez-les avec un peu d’huile et de farine pour en faire un masque à laisser poser 20 minutes.

Si vous avez la peau grasse, faites-vous un masque tomate-concombre ! Pour cela, mixez:

  • 1 grosse tomate (essaie de la peler si possible)
  • ½ concombre
  • 10cL de lait

Appliquez sur visage propre et sec pendant 20 minutes, effet matifiant garanti (mais n'oubliez pas d'hydrater votre peau).

Pour les peaux normales à sèches, optez pour le masque framboise-carotte en mixant au blender :

  • 1 carotte
  • 2 cuillères à soupe d’huile de framboise
  • ½ yaourt nature

A appliquer sur visage propre et sec pendant 20 à 30min, puis rincer. Pensez également à vous hydrater après ;).

Utilisez les écorces de citron pour réaliser un bain tonique. Elles parfument l'eau mais nettoient également la peau en profondeur et dynamisent autant le corps que l’esprit.



Ca sent bon dans la maison !

Oubliez les produits aux parfums artificiels et faites confiance aux fruits et aux légumes !

Passez à la peau de concombre, de pomme de terre ou encore à l’écorce de citron pour nettoyer et parfumer tous les coins de la maison.

  • La peau de concombre est utile pour raviver les accessoires en cuir. Frottez votre sac avec l’intérieur d’une épluchure... votre cuir retrouvera son éclat et sera protégé.
  • L’écorce de citron ou d'orange sert à fabriquer un redoutable nettoyant/désinfectant à tout faire. Pour cela faites tremper des écorces de citron dans du vinaigre blanc avant de les transvaser dans un vaporisateur. Si vous le souhaitez, vous pouvez le parfumer en ajoutant quelques gouttes d’huile essentielle de citron (Citrus limonum).
    Vous pourrez ensuite nettoyer votre salle de bain, sols, carrelages de cuisine (avec du gras dessus)... pratique !
  • Faites chauffer les pelures d'orange, de pamplemousse, clémentines ou citrons pour chasser les mauvaises odeurs. Vous pouvez ainsi les mettre dans la cheminée (pour ceux et celles qui ont la chance d'en avoir une), mais aussi les poser sur le radiateur.
  • Saviez-vous que les épluchures de pommes de terre mélangée à de l'eau tiède font disparaître le calcaire ?

Elles sont également un très bon allier pour le nettoyage des verres en cristal.
De plus, l'eau de cuisson des pommes de terre dégraisse. Vous pouvez donc l’utiliser pour laver le carrelage de la cuisine ou de la salle de bains, faire briller l’inox ou l’argenterie !




Les épluchures, garanties 100% anti-gaspi

Pour les épluchures, choisissez, tout comme les fruits, des légumes issus de l'agriculture biologique ou non traités.
Bon nombres d'options sont à votre disposition pour utiliser vos épluchures, et principalement en cuisine : Tartinades, soupes, purées, omelettes, gratins, crèmes ou flans sont les bonnes options.

Il faut néanmoins rester modéré sur leur utilisation car leur goût est souvent plus fort que le légume en lui-même.
On adapte donc les proportions afin d’équilibrer les saveurs.

Apéro en vue ? Faîtes des chips !

Passez vos épluchures de pommes de terre, carottes, d'aubergines, betterave ou encore panais parsemées d'herbes, d'épices (cumin, paprika, ail en poudre, sel, poivre) et d'une cuillère d'huile d'olive au four 8 à 10 min à 200°.
S'il vous reste un (vieux) yaourt au frigo, utilisez-le (assaisonné de curry, de paprika, de sel et de poivre) pour faire une sauce où tremper vos chips. Succès garanti !



Un bon bouillon

Oui, oui, vous pouvez concocter vous même votre bouillon 100% naturel et 0 déchets !



Pour cela, il vous faut :

Épluchures de :

  •   4 carottes
  •   2 panais
  •   2 navets
  •   2 oignons

  •   Vert d'une botte de poireau
  •   chapeau du céleri rave
  •   un bouquet garni
  •   queues de persil
  •   1 pincée de sel

Préparation :

Laver avec une brosse très précautionneusement les légumes.

Les éplucher et conserver les légumes pour les cuire dans le bouillon. 

Dans une grande casserole, verser 3 litres d’eau froide. Déposer toutes les épluchures et les restes de légumes défraîchis de votre frigidaire. N’oubliez pas le bouquet garni.

Mettre à ébullition avec un feu assez fort et laisser réduire à feu moyen pendant une bonne heure.

Ajouter alors les légumes entier et laisser cuire 30 minutes de plus. Prendre le soin d’attacher les poireaux ensemble pour mieux les récupérer.

Filtrer le bouillon et le laisser refroidir avant de le conserver au frais.


Soupes et consommés

Lavez et brossez soigneusement vos topinambours avant de les peler au couteau.
Utilisez ensuite les épluchures pour préparer un consommé fort en goût : faites revenir de l'oignon, du gingembre et les épluchures dans de l'huile d'olive, à feu fort, pendant une dizaine de minutes, ajoutez du bouillon de volaille, du poivre et du persil, laissez cuire pendant une trentaine de minutes, filtrez et dégustez.

Quasiment toutes les peaux des légumes peuvent être utilisées dans vos soupes : pommes de terre, carottes, navet, panais, céleri etc... Un bon moyen de faire beaucoup avec peu d'ingrédients !

 

Pour réaliser ces recettes, retrouvrez les produits dont vous avez besoin à la carte sur notre site, où commandez nos délicieux paniers de fruits et légumes frais ! 

Menu