Menu

LE RADIS ROUGE / ROSE UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

LE RADIS ROUGE / ROSE UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

Je voulais commencer cette série par un produit que j’affectionne et dont nous sommes en pleine saison.

Le radis, un peu de beurre, un peu de sel, en tranche fine dans des buddha bowl ou en graines germées: LE BONHEUR !

Pour ceux qui le digère mal : le sel aide en coupant l’effet du soufre. Vous pouvez également le faire dégorger 30min dans de l’eau salée.

Dans le radis TOUT se mange, même les fanes (Recette du houmous de fanes de radis)

Il favorise la production de la bile et soutien le foie!

Il est riche en vitamine C, B9, B3, magnésium, potassium, fer, zinc, cuivre, phosphore…vrai bol d’énergie !

Sa teneur en fibre lui permet d’aider à réguler le transit donc éviter la constipation et les hémorroïdes.

Sa teneur en eau aide à garder un bon niveau d’hydratation du corps et il a également un effet diurétique.

Il fait partie de la famille des crucifères (brocoli, chou-fleur, navet...) dont il a été prouvé qu’ils sont utiles contre et en prévention du cancer:

La substance soufrée glucosinolate qu’ils contiennent peut agir sur les substance et cellules cancéreuses et empêcher leur multiplication.

Ce n’est PAS un traitement, mais manger régulièrement des crucifère peut s’avérer être positif sur ces questions EN PLUS de tous les traitements et des règles d’hygiène de vie.

Il est intéressant dans le cadre de la prévention contre les maladies cardiovasculaires et aurait un effet positif sur la santé du cœur.

Sa richesse en antioxydant dont la vitamine A et en vitamines B, le rend bon pour la peau, tant pour le teint que contre le vieillissement.

Frotter du radis sur un piqûre d’insecte calmera l’inflammation.

Si vous avez des soucis de thyroïdes, il est conseillé de surveiller votre apport en iode si vous consommez beaucoup de crucifères.

Intestin irritable : limitez la consommation

Alors, le radis, on dit OUI !

Menu