Menu

Les savoureuses astuces #13 - Les figues

Les savoureuses astuces #13 - Les figues


Septembre, c'est vraiment le mois de la figue !

Originaire du Moyen-Orient, la figue est apparue seulement au XIVème siècle sur les marchés de la capitale. Sous Louis XIV furent créées de véritables plantations de figuiers destinés à la table royale. Et au début du siècle, on continuait à produire des figues en région parisienne, à Argenteuil ! Aujourd'hui, la culture des figues destinées à être consommées fraîches est concentrée dans le sud-est de la France.

On distingue :

- les figues blanches (assez rares sur le marché) : elles ont un épiderme vert pâle ou vert jaune, et une pulpe rouge bien sucrée.

- les figues colorées (les plus abondantes) : leur épiderme est rouge-violet ou rouge brun, et leur chair plus ou moins foncée.

 

Figues blanches

 

Que contient la figue ?

Potassium, phosphore, du magnésium et du calcium, des antioxydants polyphénols, surtout dans les figues fraîches violettes, des fibres, un peu de zinc et de fer.
On compte aussi une bonne de vitamines du groupe B et vitamine C.

Elle sera l’amie des constipés, grâce à sa teneur en fibre et en magnésium, elle aidera à libérer votre transit.

Elle aide également à diminuer les gaz et soulage les troubles digestifs mineurs.

Par contre, attention si vous avez le syndrome de l’intestin irritable !

Sa consommation peut réduire les risques cardiovasculaire et aider contre l’hypertensions et aussi à réduire le taux de cholestérol.
Mais n’importe quelle alimentation riche en fruits et légumes a cet effet !

Sa forte teneur en sucre (surtout pour les figues séchées) en fait l’alliée des sportifs et étudiant qui ont besoin de se rebooster.

La chaire de figue est connue pour ses propriétés anti-inflammatoire : l’appliquer en cataplasme sur la peau calme les inflammations et les irritations.

Son taux élevé de calcium aide à garder des os solides et peut aider dans le cadre de l’ostéoporose, arthrite et arthrose.

Bonne pour la peau : Mixez une demie figue avec sa peau et appliquez là en masque sur votre visage pour un effet revitalisant et collagène garanti !

Petits soucis de gencive ? Aphte, abcès ? Utilisez la pulpe de figue fraiche sur la zone concernée, elle soulagera les douleurs et apaisera les inflammations.

Rêgles douloureuses ? La figue serait un bon alliée dans la régulation des cycles féminins car elle aurait un effet sur les ovaires.

Elle pourrait être utile en d’aménorrhée, dysménorrhée.
Finalement,sa consommation est très recommandée pendant la grossesse.

Cuisine et conservation

Elle se déguste aussi bien crue que cuite : rôtie, en confiture, séchée, avec un peu de fromage... qui dit mieux ?

Très fragile, elle ne se conserve malheureusement pas longtemps, même au réfrigérateur (environ 48h). La congeler ou en faire des conserves sont donc d’excellents moyens de la déguster plus tard, dans des pâtisseries par exemple. À moins que vous n’ayez décidé de les faire sécher, comme on le fait en Afrique du Nord !

Idée recette

Millefeuille de figues au chèvre par Cuisine AZ

 

 

Ce qu'il vous faut :

  •   12 figues fraîches
  •   1 bûche chèvre
  •   2 c. à café de miel
  •   2 c. à café de moutarde
  •   2 c. à soupe de vinaigre balsamique
  •   Huile d'olive vierge extra
  •   Sel, poivre

 

Préparation :

Dans un bol, mélangez la moutarde et le miel.
Ajoutez le vinaigre balsamique et monter comme une mayonnaise avec l'huile d'olive.
Coupez la bûche de chèvre en rondelles et les figues en 3 grosses tranches.
Disposez dans une assiette de service quelques lamelles de figues, puis recouvrez de tranches de chèvre et un peu de vinaigrette.
Alternez les couches sur 3 hauteurs.
Servez froid.

Pour réaliser cette recette, retrouvrez les produits dont vous avez besoin à la carte sur notre site, où commandez nos délicieux paniers de fruits et légumes frais !

Menu